Home Page

Les solutions On-Metal d’Inotec 

Solutions Manutention N°54 >>

Avec l’entrée en vigueur de la loi Egalim le 1er janvier 2022, les sociétés sont dans l’obligation d’utiliser des contenants en métal (inox, aluminium…) dès lors que le produit alimentaire est en contact direct avec son contenant ; l’utilisation de supports en plastique étant interdite compte tenu de leur dangerosité pour la santé et pour l’environnement. Une réglementation qui s’applique à tous les pays de l’Union Européenne. Avec sa toute nouvelle gamme d’étiquettes métal, Inotec répond aux récentes obligations imposées dans le domaine agroalimentaire. C’est le cas notamment de ses étiquettes RFID "Inotag Heat-on-Metal" utilisées pour la traçabilité des bacs inox GN (Gastro Norm) dans le secteur alimentaire. Fabriquées en PEN (Polyéthylène-Naphtalène), ces étiquettes sont extrêmement résistantes. Elles supportent des chaleurs allant jusqu’à 230°C pendant plus d’une heure ainsi que des plages de température allant de - 40°C à +160°C pendant 24h. Cette solution est dotée d’une antenne RFID spécifique on-metal rendant l’étiquette parfaitement lisible sur l’inox. De plus, Inotec lance ses étiquettes photocomposées en aluminium XHT pour les applications haute température les plus exigeantes. Grâce à un traitement spécial Hautes Températures, cette étiquette de 0.3 à 1.6 mm résiste à des températures allant jusqu’à 650°C (350°C pour l’aluminium standard). Grâce à l'anodisation de sa surface, l'étiquette aluminium XHT présente une excellente résistance aux produits chimiques, aux solvants ainsi qu’aux environnements les plus difficiles, y compris le froid extrême, la chaleur et les UV. Cette solution dispose d’une durabilité de l'impression dépassant les 20 ans en extérieur. À l’occasion du salon All4Pack, Inotec présentera également ses étiquettes céramique Ceralabel, une solution ultra-résistante pour des températures allant de 600°C à 1 200°C. Les codes-barres sont imprimés sur une fine étiquette en céramique à l'aide d'une encre spécifique au support, puis cuits et fusionnés à un substrat en acier inoxydable qui permet une résistance à des températures extrêmes ainsi qu’à des produits chimiques tels que l’acide, l’alcalin ou encore le solvant. Cette solution est idéale pour les environnements industriels utilisant des produits chimiques ou encore faisant l’objet de températures extrêmes. ●