Home Page

Un chariot qui vous suit “au doigt et à l’œil” chez Fenwick

De manière générale, une part importante de la préparation de commandes consiste à aller et venir entre les rayonnages et le préparateur de commandes. Cette activité prend beaucoup de temps et d’énergie, sans créer aucune valeur ajoutée. Grâce à l’option SA que Fenwick a installé sur ses préparateurs de commandes d’une capacité de charge pouvant atteindre 2,5 tonnes il n’est plus nécessaire de descendre du chariot et d'y remonter constamment. En effet, ces deux modes de fonctionnement semi-automatique permettent de réduire significativement les distances de conduite et de marche pendant la préparation de commandes dans les allées. Pour la préparation d’un seul côté du rayonnage au cours de laquelle l’opérateur va et vient dans l’allée, la fonction “follow-me” du chariot semi-automatique est idéale. Si l’opérateur s’arrête le chariot s’arrête également pour lui permettre de prendre les marchandises des rayonnages et les déposer sur la palette. Si l'opérateur continue de marcher, le chariot continue également de progresser. Ainsi, l’opérateur n’a pas à remonter continuellement sur le poste de conduite pour avancer. La traction avant est enclenchée lorsque l’opérateur dépasse un point précis situé sur le véhicule, appelé “mur virtuel”. Pour charger le chariot des deux côtés, il suffit d’utiliser la fonction “stop-and-go”. Le chariot avance au milieu de l’allée à une vitesse constante et est dirigé à l’aide d’une télécommande, portée par l’opérateur à la ceinture. Pendant ce temps, l’opérateur va et vient derrière le véhicule entre les rayonnages pour prendre ou déposer les marchandises. Ici aussi, l’avantage est que l’opérateur n’a pas besoin de revenir au poste de conduite, ni d’y monter ou d’en redescendre sans cesse. Les deux fonctions s’appuient sur la technologie à bande ultralarge qui offre une précision au centimètre près. À l’extrémité de l’allée, le chariot s’immobilise automatiquement pour éviter les collisions avec d’autres véhicules. En montant dessus, l’opérateur interrompt le mode semi-automatique pour diriger manuellement le véhicule jusqu’à l’allée suivante. ● Avril 2022