Home Page

Vous avez dit un contrat à durée indéterminée intérimaire ?

Solutions Manutention N°13 >> janvier/février 2016

Comment un Contrat à Durée Indéterminée (CDI) peut il être « intérimaire » ? Tout simplement parce qu'il est dédié aux agences de travail temporaire ! Ce type de contrat n'est pas vieux, il est entré en vigueur en mars 2014. Jean-Philippe Labaronne, directeur des ressources humaines chez FM Logistic* France nous a expliqué comment ils ont été séduits par ce type de contrat << Dans notre modèle de travail chez FM Logistic, nous avons beaucoup de CDI (3 500 en France et 18 500 dans le monde) car nous estimons que la collaboration entre l'employeur et le salarié doit être gagnant/gagnant. En revanche, nous connaissons des pics d'activité auxquels nous devons faire face, comme beaucoup d'entreprises ! Nous avons alors recours à des intérimaires sur des postes de type caristes, préparateurs de commandes, opérateurs de conditionnement, l'administratif... Notre choix est d'y avoir recours le moins possible (environ 20 % de notre personnel) car le travail intérimaire n'offre pas de réelle sécurité pour les employés... C'est pour cette raison qu'en 2015 nous avons décidé de faire appel à la société de travail temporaire Adecco qui fait partie de nos prestataires depuis longtemps et qui s'est intéressée au CDI intérimaire depuis ses débuts. >>

Quelles sont les particularités de ce contrat ?

A l'origine, depuis 2014, le CDI intérimaire existait sous la forme d'un contrat de 18 mois renouvelables 2 fois pendant ces 18 mois. Aujourd'hui, et ceci depuis le 17 août 2015 (loi N° 2015-994 relative au dialogue social et à l'emploi), il est passé à 36 mois toujours renouvelable 2 fois à l'intérieur des 36 mois. Pour les entreprises, il constitue une valeur supplémentaire de recours à l’intérim : des collaborateurs intérimaires mieux formés, une réponse aux besoins sur les métiers en tension et davantage de sécurité et de continuité dans la relation.

Son fonctionnement pour l'employé

Prenons l'exemple d'une personne, cariste de formation, qui s'inscrit dans une société de travail temporaire Adecco. Notre cariste signe un CDI intérimaire en précisant ses qualifications. Adecco trouve un emploi à cette personne chez FM Logistic pour une période de 1 an << c'est la durée minimale que nous avons convenue avec Adecco >> précise Jean-Philippe Labaronne. Pendant cette année, notre cariste est rémunéré par FM Logistic au même tarif que les caristes employés en CDI par FM Logistic et il bénéficie des mêmes avantages (congés payés, comité d'entreprise, etc.). Lorsque l'année est écoulée, notre homme "retourne" chez Adecco qui doit lui trouver une autre mission. Jusqu'à sa prochaine mission, la personne est rémunérée par Adecco 100 % du SMIC (Salaire Minimum Interprofessionnel de Croissance). Il est facile de comprendre qu'Adecco a tout intérêt à lui retrouver rapidement du travail afin de ne plus avoir à le payer directement. De plus, pendant les périodes d'intermission, l'intérimaire peut suivre des formations. Pour Christophe Catoir, président du groupe Adecco France << Le partenariat avec FM Logistic illustre parfaitement l’intérêt croissant de nos clients pour un dispositif qui conjugue le besoin de sécurité de nos intérimaires et le besoin des entreprises de recourir à des offres de flexibilité innovantes et adaptées à leur modèle économique >>. << Pourquoi dit on un CDI intérimaire de 36 mois ? Car nous n'avons pas le droit de garder le salarié plus de 36 mois, tout simplement ! Par contre, le salarié bénéficie pendant cette période des avantages de nos salariés. De plus, lorsqu'il n'est pas salarié par nous, il est rémunéré en contrat à durée indéterminée par Adecco. Ainsi, il bénéficie de la sécurité de l'emploi et il peut, par exemple, souscrire un prêt à long terme pour acheter une maison ! >> conclut Jean-Philippe Labaronne. ● V.L.V.B. * Le groupe FM Logistic est une entreprise française qui réalise des prestations en entreposage, conditionnement, transport et gestion de la chaîne logistique.